12 mai 2008 ~ 13 Commentaires

Le soldat d’infanterie, 1916-1918

Le soldat d'infanterie, 1916-1918 dans Armes et Uniformes par Andre Jouineau ban1418aj01

L'infanterie française 1917-1918
Copyright © www.imagesdesoldats.fr

Packserie n°00019: Le soldat d’infanterie, 1916-1918

(Cliquez sur la vignette pour vous rendre sur le site d’André Jouineau !)

13 Réponses à “Le soldat d’infanterie, 1916-1918”

  1. Mr Jouineau, je vous tire mon chapeau, ces infographies sont de toute beauté! Si vous d’aventure vous vous lancez dans le même type de travail pour l’armée allemande, n’hésitez pas à me contacter pour toute information quant au coupes et montages des uniformes Feldgrau!

  2. Je l’envisage sérieusement pour l’armée allemande en partant de 1895 avec les tenues bleues pour arriver à 1918. Dans ce cas laissez votre mail au Webmaster qui me fera suivre pour prendre contact
    Cdlt
    André Jouineau

  3. bj je dois faire 1 dossier de 4 pages sur la guerre 14-18 et 1 page de document commenté pourriez vous m aidé svp?

  4. La meilleure aide c’est la lecture il y a des centaines de livres sur cette guerre, consultez des encyclopédies, des livres d’histoire scolaire, des sites internet traitant de l’ensemble de la guerre et vous pourrez faire aisément quatre pages sur le sujet lorsque vous aurez connaissance des grandes du déroulement de la 1ere GM. La page de document est selon vos choix après la rédaction de votre dossier.
    Slts
    AJ

  5. Bonjour, je voudrai vous demander votre aide. J’ai une photo de mon arrière-arrière grand- père en uniforme, il est mort durant la 1ere bataille de la Marne. Si je vous envoi cette photo par mail pourriez-vous essayez de déterminer son grade ou son activité dans l’armée.
    Merci d’avance.

  6. Vous envoyez votre photo en assez grande taille (pour 250K) sur le site du « Chtimiste », site qui devrait vous intérressez et le webmaster fera suivre pour identification.
    slts
    André jouineau

  7. LEMAHIEU Catherine 25 janvier 2009 à 22:34

    Bonjour, nous possedons une photo d’un militaire, probablement uniforme apparat, avec pour indication au verso « GRAND-PERE  » à 25 ans
    Il est décédé en 1958 et nous ne le reconnaissons pas… Il était dans le 62ème régiment 3ème bataillon (LOrient) , a été mobilisé le 3 aout et a connu le pire de cette guerre. Pouvons nous vous envoyer cette photo
    juste pour nous dire si ce soldat est un soldat de 14, ou antérieur
    D’avance, merci pour l’hommage que vous leur rendez
    Catherine

  8. Bonjour M. Jouineau
    Mes élèves de cm1-cm2 et moi-même sommes partis sur les chemins de mémoire à la recherche des traces des poilus de notre village de Laiz, dans l’ Ain. Nous avons beaucoup utilisé vos superbes planches d’uniformes pour nos portraits imaginaires et la connaissance des Poilus. Nous allons finaliser notre travail par l’édition d’un livre . Nous autorisez-vous à y insérer quelques images issues de ces planches pour illustrer les uniformes de 1914 ? Nous n’avons rien trouvé qui soit plus parlant que votre magnifique travail.Bien entendu, nos sources seront citées.
    merci d’avance de votre réponse

  9. Est ce qu’un sapeur pionnier prenait part aux combats?
    et cinq chevrons de présence au front sur la manche d’uniforme est ce que cela veut dire 03 ans au front?

  10. Au même titre que les autres, c’est une spécialité de l’infanterie.
    Pour les chevrons c’est le premier pour un an, les autres pour 6 mois donc 5 chevrons fait 3 ans de présence au front.
    Cdlt
    AJ

  11. Bonjour, je n’ai pas vu d’uniforme de chasseurs alpins, qui d’ailleurs se sont transformés durant la guerre. Je possède de nombreuses photos de soldats des BCA et BCP et je peux vous en envoyer. J’ai retrouvé une correspondance assez importante de plusieurs soldats écrivant à leur ancien instituteur (mon arrière grand père) et je suis donc en train de trier et classer. Je suis passionnée de cette guerre et je trouve que l’on a trop vite oublié les souffrances de ces hommes. Bravo pour votre travail !
    Il m’apprends beaucoup de choses, un grand merci.

  12. Bonjour, mon père a conduit l’attaque de sa compagnie 233ème RI et a été grièvement blessé à Villers Cotterets sans doute le 18 juillet 1918 (ou le 20, car 2 citations avec le 18 pour l’une et le 20 pour l’autre) (citation à l’ordre de l’armée, chevalier de la légion d’honneur.)(capitaine touzinaud Albert hermann) je possède les deux citations ainsi que sa désignation comme chevalier de la légion d’honneur. Il est décédé le 17 décembre 1970, un mois après De Gaulle, et curieusement le même jour qu’un lointain François touzineau pendu comme prédicant camisard à L Rochelle le 17 décembre 1738. (cité au mur du musée du Désert à Anduze) J’aimerais avoir plus de précisions sur cette attaque si vous en disposez. Avec ma reconnaissance, jean pierre touzinaud

  13. Quelle est la différence entre les troupes de ligne et les troupes de réserves?


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Pensées Libres... |
Le blog de la procrastinati... |
BILAOGY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Cercle de Lumière
| L'Avenir
| ksar-hellal"sacrifiee,abuse...