12 septembre 2014 ~ 1 Commentaire

Le Monument Américain du Blanc Mont (Sommepy-Tahure-51-Marne)

Pour lire cet article sur le nouveau site, cliquez ici !

Stèle à l'entrée du site du Blanc Mont
(Photographie prise en mai 2007)

Le monument de Sommepy s’élève au sommet de la colline du Blanc Mont, à 5 km au nord de Sommepy dans le département de la Marne. Le site fut conquit par les troupes américaines de la 2ème division le 3 octobre 1918 après de sanglants combats.

La tour s'élève au sommet de la colline du Blanc Mont
(Photographie prise en mai 2007)

Ce monument fut érigé par les Etats-Unis d’Amérique pour commémorer les exploits des 70.000 soldats américains qui combattirent en Champagne durant l’été et l’automne 1918 et des soldats français engagés à leurs côtés.

La tour au sommet de la colline du Blanc Mont
(Photographie prise en mai 2007)

Le monuments a la forme d’une tour, à la fois robuste et élégante, s’harmonisant parfaitement avec la campagne environnante. La pierre jaune-doré aux nuances variées des murs extérieurs lui confère une très plaisante apparence.

Le monument vue de face
(Photographie prise en mai 2007)

Sur les murs extérieurs sont gravés : une dédicace, les insignes et noms des divisions américaines commémorées par ce monument, ainsi que les dates de leurs engagements et les noms de quatre lieux où elles se sont particulièrement distinguées. La dédicace est gravée en français et en anglais sous l’aigle de la façade du monument.

« Erigé par les / Etats-Unis d’Amérique / pour commémorer / les hauts faits de / leurs soldats et / des soldats français / qui combattirent en / cette région pendant / la guerre mondiale ».
Inscription sur la façade du monument américain
(Photographie prise en mai 2007)

42e division américaine.
42e division américaine
(Photographie prise en mai 2007)

36e division américaine.
36e division américaine
(Photographie prise en mai 2007)

2e division américaine.
2e division américaine
(Photographie prise en mai 2007)

93e division américaine.
93e division américaine
(Photographie prise en mai 2007)

A l’intérieur de la tour, sur une plaque murale visible à travers la grille de bronze de la porte, est gravée une brève description des opérations américaines dans la région.

« Au début de juillet 1918, la 42e division américaine entra en ligne près de Souain avec les 13e et 170e divisions françaises. Elle contribua vaillamment à repousser la dernière grande offensive allemande de la guerre.
Quand les alliés commencèrent leur grande offensive convergente vers la fin de septembre, les 2e et 36e divisions américaines faisaient partie de la IVe armée française. Le 3 octobre, la 2e division, appuyée à gauche par la 21e division française et à droite par la 167e, s’empara, par une brillante attaque, de la crête du Blanc Mont où s’élève ce monument. Elle fut relevée, le 10 Octobre, par la 36e division qui continua l’avance vers le Nord jusqu’à l’Aisne.
Trois régiments d’infanterie de la 93e division américaine, servant avec les 157e et 161e divisions françaises, participèrent en septembre et octobre à divers combats et à la prise de Ripont, de Séchault et de la Ferme de Trières. »

Plaque à l'intérieur de la tour du Blanc Mont
(Photographie prise en mai 2007)

Un escalier mène à la plateforme d’observation au sommet de la tour d’où l’on peut découvrir un superbe panorama de la campagne environnante et où sont indiqués par des flèches les sites majeurs.

Campagne environnante
(Photographie prise en mai 2007)

L’architecte de ce monument est Arthur Loomis Harmon de New-York. La cérémonie d’inauguration eut lieu en 1937, 20ème anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale.

La tour du Blanc Mont
(Photographie prise en mai 2007)

Pendant la première guerre mondiale, le site du Blanc Mont était l’emplacement d’un observatoire allemand, il fut pris d’assaut par les soldats de la 2e division américaine le 3 octobre 1918. Les combats acharnés dans le secteur du Blanc Mont coûta la vie à environ 6.000 militaires américains. Tous les corps des soldats américains furent transportés après guerre au cimetière militaire de Romagne-sous-Montfaucon dans la Meuse.

Les vestiges de tranchées du site du Blanc Mont
(Photographie prise en mai 2007)

Le monument américain du Blanc Mont est entouré de vestiges de la guerre : lignes de tranchées, abris et emplacements de mitrailleuses.

Vestige d'un emplacement de mitrailleuse site du Blanc Mont
(Photographie prise en mai 2007)

Vestige d'une tranchée au site du Blanc Mont
(Photographie prise en mai 2007)

Pour vous rendre sur le site… Le monument américain du Blanc Mont se situe en bordure de la D320 qui relie Sommepy-Tahure à Saint-Etienne-à-Arnes. Les visiteurs peuvent se garer sur un parking gratuit. L’intérieur du monument (et surtout la terrasse panoramique) est accessible à partir du 15/04/2014 jusqu’au 15/11/2014, de 15H à 18H – Contact par téléphone : +33 (0)3 29 85 14 18.

Une réponse à “Le Monument Américain du Blanc Mont (Sommepy-Tahure-51-Marne)”

  1. je voudrais simplement savoir si le 62 Régiment d’infanterie fesait partie des unités françaises qui ont accompagné les Troupes Américaines lors de la libération de Sommepy-Tahure.
    Avec mes remerciements. J Prost


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Pensées Libres... |
Le blog de la procrastinati... |
BILAOGY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Cercle de Lumière
| L'Avenir
| ksar-hellal"sacrifiee,abuse...