Bienvenue sur le blog "La Grande Guerre 1914-1918″

Auteurs : Eric Le Maître et André Jouineau

06 mai 2007 ~ 10 Commentaires

Monument Commémoratif de la Butte de Chalmont (Oulchy-le-Château-02-Aisne)

Pour lire cet article sur le nouveau site, cliquez ici !

La France et les Fantômes…

Le monument est située au bord de la D229 approximativement entre Beugneux au Nord et Oulchy-le-Château au Sud-Ouest.

La France...
La France et le bouclier aux trois déesses : liberté, égalité, fraternité.

Ce monument, dit « Les Fantômes » commémorant la victoire de la deuxième bataille de la Marne par les alliés, se dresse majestueusement sur la butte de Chalmont à près de 155 mètres d’altitude. Financé grâce à une souscription nationale, il rend hommage aux soldats tombés pour la France lors des combats de 1918.

Les Fantômes.
Les Fantômes…

Cette oeuvre, haute de huit mètres, du sculpteur Paul Landowski (1875-1961), commencée en 1919, fut inaugurée le 21 juillet 1935 par le Président de la République, Albert Lebrun.

Les fantômes sont au nombre de huit, ils ont tous les yeux clos et ils représentent une jeune recrue, un sapeur, un mitrailleur, un grenadier, un colonial, un fantassin, un aviateur et le spectre de la mort sortant de son linceul.

Quatre marches pour quatre années de guerre.
Quatre séries de marches, pour quatre années de guerre…

Les quatre escaliers qui séparent la statue de la France et les huit fantômes symbolisent les quatre années de guerre du premier conflit mondial.

Monument de gauche...

A droite et à gauche de la statue représentant la France, on trouve deux monuments qui relatent les événements.

Monument de droite...

Sur celui de droite, on peut lire l’inscription suivante :

« Le 15 juillet 1918, l’ennemi engage la bataille en Champagne contre les IVème, Vème et VIème armées – Le 17, ses efforts sont brisés de Château-Thierry à l’Argonne. A l’aube du 18 juillet, entre Nouvron et la Marne, les Xème et Vème armées s’élancent à l’assaut sur le flanc de l’ennemi, atteignent le soir le front Pernant-Torcy, progressent sans arrêt les jours suivants et enlèvent la butte de Chalmont (25 et 26 juillet), succès décisif qui repousse l’ennemi sur les plateaux du tardenois. Il tente en vain de résister au nord de l’Ourcq – combats du Grand-Rozoy – il est rejeté sur la Vesle. Soissons est délivré, 30.000 prisonniers et un matériel considérable sont capturés. Le front est raccourci de 50 km, la voie Paris-Chalons rétablie, la menace contre Paris levée. Après trois semaines de durs combats, auxquels participèrent des divisions américaines, britanniques et italiennes, la seconde bataille de la Marne se terminait victorieusement. L’initiative des opérations passait aux mains des alliés »

[Toutes ces photographies ont été prises en avril 2007.]

04 mai 2007 ~ 6 Commentaires

Cimetière Militaire Américain de Oise-Aisne (Seringes-et-Nesles-02-Aisne)

Pour lire cet article sur le nouveau site, cliquez ici !

L'entrée de la nécropole de Seringes-et-Nesles
(Photographie prise en avril 2007)

La nécropole de Seringes-et-Nesles se situe à environ trois km à l’Est de Fère-en-Tardenois sur la D2 en prenant la direction de Nesles.

L'allée centrale de la nécropole.
(Photographie prise en avril 2007)

Le cimetière américain de Oise-Aisne est le deuxième (en terme de nombre de sépultures) des cimetières militaires de la Première Guerre mondiale en Europe.

Alignement de tombes de soldats américains
(Photographie prise en avril 2007)

Dans cette nécropole reposent les corps de 6.012 victimes de guerre des Etats-Unis d’Amérique, tombées au cours de la Première Guerre mondiale. La plupart périrent au cours des combats dans les environs, au nord de la rivière (l’Aisne) et au-delà. De plus, les noms de 241 soldats dont les corps ne furent pas retrouvés ou identifiés sont inscrits sur les murs de la chapelle. Une rosette en bronze est apposée près des noms des disparus dont les corps furent retrouvés ultérieurement et 597 stèles indiquent les tombes de soldats « inconnus ».

La chappelle du cimetière
(Photographie prise en avril 2007)

La construction et l’entretien du cimetière, d’une superficie de plus de 15 hectares, sont sous la responsabilité de la Commission des monuments de guerre américains, une agence gouvernementale des Etats-Unis.
La libre disposition du terrain a été gracieusement concécée, à perpétuité, par le peuple français.

Autre vue de la chapelle centrale du cimetière

Comme dans le cimetière militaire américain de Belleau, une stèle de marbre blanc désigne chaque tombe, une étoile de David pour les combattants de confession israélite et une croix latine pour tous les autres.

Le cimetière en images...

Le soleil perce les nuages
(Photographie prise en avril 2007)

American veterans
(Photographie prise en avril 2007)

Vue depuis la chapelle
(Photographie prise en avril 2007)

Sépulture de Jackson R. Tardy, mort le 23 juillet 1918
(Photographie prise en avril 2007)
Sépulture de Jackson R. Tardy, mort le 23 juillet 1918

03 mai 2007 ~ 11 Commentaires

Cimetière Militaire Allemand (Belleau-02-Aisne)

Pour lire cet article sur le nouveau site, cliquez ici !

Le cimetière allemand de Belleau
(Photographie prise en avril 2007)

Ce cimetière se situe à quelques centaines de mètres de son homologue américain de Belleau, à son approche on ne peut que constater une différente de contraste flagrante, autant celui des soldats américains est vaste, haut en couleur et magnifiquement fleuri, autant celui des allemands est de petite taille et plutôt sobre.

Plaque à l'entrée du cimetière
(Photographie prise en avril 2007)

Dans ce cimetière militaire reposent 8.625 allemands tombés au cours de la guerre 14-18.

En regardant vers la droite en entrant dans le cimetière
(Photographie prise en avril 2007)

En regardant vers la gauche en entrant dans le cimetière.
(Photographie prise en avril 2007)

Dans une tombe commune reposent 4.321 militaires allemands de la Première Guerre mondiale, 3.847 sont restés inconnus.

La Tombe commune
(Photographie prise en avril 2007)

Le cimetière en images...

Une tombe fleurie...
(Photographie prise en avril 2007)

Tome commune de Oskar Tittelbach et Hugo Reis
(Photographie prise en avril 2007)

Deux rangées de tombes sans croix
(Photographie prise en avril 2007)

Tombes de Ferdinand Koppel et Christoph Prechtel
(Photographie prise en avril 2007)

Bloc à l'entrée du cimetière contenant le registre
(Photographie prise en avril 2007)

02 mai 2007 ~ 16 Commentaires

Le Cimetière Américain d’Aisne-Marne (Belleau-02-Aisne)

Pour lire cet article sur le nouveau site, cliquez ici !

Entrée du cimetière américain de Belleau
(Photographie prise en avril 2007)

Le cimetière américain d’Aisne-Marne est situé au pied de la colline sur laquelle se dresse le bois Belleau, où nombre de ceux qui sont inhumés dans le cimetière ont perdu la vie. Ici reposent les corps de 2.289 victimes de guerre des Etats-Unis d’Amérique, tombées au cours de la Première Guerre Mondiale. La plupart ont trouvé la mort durant l’été 1918, lors des combats du Bois Belleau, ainsi que dans la vallée de la Marne.
De plus, les noms de 1.060 soldats dont les corps ne furent pas retrouvés ou identifiés sont inscrits sur les murs de la chapelle. Une rosette en bronze est apposée près des noms des disparus dont les corps furent retrouvés ultérieurement et 251 stèles indiquent les tombes de soldats « inconnus ».

Une vue des tombes du cimetière américain de Belleau
(Photographie prise en avril 2007)

La construction et l’entretien de cette nécropole, d’une superficie de plus de 17 hectares, sont sous la responsabilité de la Commission des monuments de guerre américains, une agence gouvernementale des Etats-Unis d’Amérique. La libre disposition du terrain a été gracieusement concédée, à perpétuité, par le peuple français.

Le cimetière et ses nombreuses croix en marbre blanc
(Photographie prise en avril 2007)

Après la Première Guerre Mondiale, la Commission des monuments de guerre américains érigea une chapelle du souvenir dans chacun des huit cimetières militaires américains en Europe, ainsi que onze monuments commémoratifs sur les champs de bataille. Le monument de Château-Thierry est situé à 7,2 km à l’Est, au sommet de la colline surplombant Château-Thierry; le monument du Bois Belleau est adjacent au cimetière, derrière la chapelle commémorative.

La chapelle
(Photographie prise en avril 2007)

A l’issue de la Deuxième Guerre Mondiale, quatorze cimetières militaires américains furent aménagés en terre étrangère. Chacun comprend un mémorial où des cartes retracent les faits d’armes des Forces Armées des Etats-Unis d’Amérique dans cette région.

Les sépultures des cimetières des Première et Deuxième Guerres mondiales représentent approximativement 39 % des sépultures initiales. Les dépouilles mortelles des autres victimes furent rapatriées à la demande de leurs proches. Une stèle de marbre blanc désigne chaque tombe : une étoile de David pour les combattants de confession israélite et une croix latine pour tous les autres. Les noms des soldats portés disparus qui périrent dans la région sont inscrits dans chacun des cimetières.

Tombe de Walter Rosenspire
(Photographie prise en avril 2007)

Tombe de Weeden E. Osborne
(Photographie prise en avril 2007)

La Commission des monuments de guerre américains a également la charge de deux cimetières en Amérique Latine, dernières demeures des Américains tués pendant la guerre de 1847 et de ceux qui participèrent à la construction et à l’exploitation du canal de Panama.

Un conservateur de nationalité américaine dirige chaque cimetière. Un personnel anglophone est disponible pour informer et assister les visiteurs durant les heures d’ouverture.

01 mai 2007 ~ 3 Commentaires

Le Monument Américain de la Cote 204 (Château-Thierry-02-Aisne)

Pour lire cet article sur le nouveau site, cliquez ici !

Panneau - Monument américain de la cote 204

Un peu d’histoire…

Entre les mois de mai et juin 1918, l’armée allemande lance une vaste offensive sur la Marne, c’est la « seconde bataille de la Marne ».

Les troupes allemandes attaquent et s’emparent sans coup férir de nombreuses localités évacuées par la presque totalité de leurs habitants avant d’atteindre finalement la Marne en juin 1918…

Des soldats américains en position sur la côte 204
Soldats américains en position à la cote 204 près de Château-Thierry
(Source : www.randonner.fr)

Les pertes subies par les troupes alliées engagées dans les combats sont immenses. Les hôpitaux militaires débordent de blessés de tout genre.

Toute la région est dévastée, le centre ville et les différents quartiers (Courteau, Saint-Martin, Vincelles…) de Château-Thierry sont pilonnés par l’artillerie puis dévastés par les combats de rues.

Essômes-sur-Marne (Sud de Château-Thierry) et ses hameaux, Bouresches, Brasles et tous les villages environnants sont transformés en champ de ruines.

Beaucoup de valeureux soldats américains (les summies) sont victimes des combats.

Le monument… Son histoire.

Peu de temps après la guerre, les autorités américaines décident la construction d’un grand monument commémoratif dans la région de Château-Thierry.

Entrée du Monument américain de la cote 204 au bord de la N3
(Photographie prise en avril 2007)

Le site choisi est la cote 204 où se déroulèrent de violents combats en juillet 1918. Ce site, très visible, domine la vallée de la Marne et l’agglomération. De plus, c’est à cet endroit qu’a eu lieu, le 18 juillet 1920, la cérémonie de remise de la Croix de la Légion d’Honneur à la ville de Château-Thierry.

Détail de l'entrée du monument de la cote 204
(Photographie prise en avril 2007)

Le projet est confié à l’architecte franco-américain, Paul (Philippe) Cret (né à Lyon le 21.10.1876 et mort à Philadelphie le 8.09.1945).

Paul Philippe Cret (architecte)
Paul Philippe Cret (1876-1945)

Il crée une immense colonnade double à la fois sobre et imposante implantée sur une majestueuse terrasse paysagère.

Monument de la cote 204
(Photographie prise en avril 2007)

Deux statues colossales, la France et l’Amérique main dans la main..

La France et l'Amérique main dans la main
(Photographie prise en avril 2007)

..et l’aigle des USA occupent les faces Est et Ouest du monument.

L'aigle des USA.
(Photographie prise en avril 2007)

Des inscriptions en anglais et en français évoquent les différents combats et rendent hommage aux soldats américains tombés pendant la guerre.

L’inauguration officielle eut lieu le jeudi 7 octobre 1937.

Panneau d'indication Monument Américain

Pour vous rendre sur le site… L’entrée se situe au niveau du carrefour entre la D1003 (avenue de Paris, direction Meaux en sortant de Château-Thierry) à environ 3 km à l’Ouest de Château-Thierry et la D9 à environ 5 km au sud d’Etrépilly et à 7 km de Belleau. Ensuite, suivez une petite route sur environ 1,2 km jusqu’au parking gratuit.

Source Web : www.ville-chateau-thierry.fr

01 mai 2007 ~ 35 Commentaires

Présentation du Blog…

↓ NOUVEAU SITE GUERRE 14-18 ↓

Le nouveau site est disponible à cette adresse : www.guerre1914-1918.fr

Bienvenue sur le blog « La Grande Guerre 1914-1918″

Passionné d’histoire militaire depuis de très longues années, je ne peux pas m’empêcher, lorsque je suis de sortie, de prendre en photo tout ce qui touche de près ou de loin à ma passion.

Même si je possède surtout beaucoup de clichés des lieux de mémoires du Premier Empire (1804-1815), j’en possède également quelques-uns sur ceux de la Première Guerre Mondiale, notamment du « Chemin des Dames », des champs de bataille de la Marne, de Champagne ou encore de la Somme.

Je vais donc les mettre en ligne sur ce blog pour vous en faire profiter. Ils seront accompagnés d’articles et de cartes pour une plus grande compréhension des événements.

N’hésitez pas à m’écrire pour quoi que ce soit (message personnel, échange de lien, renseignements divers…Etc.).

Cordialement à tous,

Eric Le Maître

———————————————————————————————————————————

Visitez notre Boutique on-line La boutique on-line Images de Soldats https://www.imagesdesoldats.fr

Vente de planches infographiques à télécharger  !

A partir de 2,65 €/planche
Vos commandes de planches sont disponibles immédiatement après votre paiement Paypal !

Pensées Libres... |
Le blog de la procrastinati... |
BILAOGY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Cercle de Lumière
| L'Avenir
| ksar-hellal"sacrifiee,abuse...